Des fraises pour nous ancrer à la terre et à la vie.

Des fraises pour nous ancrer à la terre et à la vie.

Par Sandrine EVANGELISTA,

Avec le début du mois de juin pointent, enfin, les premiers soleils, annonciateurs de l’été, et aussi de ses fruits colorés et joyeux, notamment parmi mes préférés, les fraises. 


Avez-vous remarqué comment le fait de jardiner ou de se faire une après-midi de cueillette à la ferme avec des amis ou avec vos enfants vous ramène directement à l’essentiel et au plaisir simplement ? 


Chapeau sur la tête et lunettes de soleil, nous voilà partis à la conquête d’un petit bout de paradis gustatif et sensoriel. 


Soulever les feuilles, chercher celles qui sont bien mûres, saliver de plaisir en imaginant le festin que sera le goûter, tout à l’heure… Attraper ses premiers coups de soleil et se faire piquer par des orties, par étourderie. Puis ramener ce précieux butin à la caisse pour le faire peser et régler. S’asseoir transpirants et heureux de cette saine activité pour boire un coup avant de rentrer, chacun chez soi, et imaginer sur le trajet la mine réjouie de votre petite famille à table ce soir, dehors au jardin, quand vous apportez ce trophée d’été en salade, dans leurs assiettes, avec la fierté de l’avoir fait vous-même, ce qui donnera encore plus de saveur à cet instant partagé. 


Chaque acte créateur et créatif que nous faisons nous rapproche de nous-mêmes. Et si cueillir des fraises nous fait autant de bien, c’est parce que c’est un acte tout simple d’enchantement de notre quotidien, grâce auquel nous reprenons contact avec l’essence naturelle de la vie et de ses cycles naturels. 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier